Business

5 étapes clefs pour créer une entreprise

Hello Hello ! Très récemment, j’ai participé à une journée de formation Pôle Emploi sur la création d’entreprise. J’avais beaucoup d’appriori sur cette journée. Finalement, la présentation nous a été faite par un chef d’entreprise ayant crée 5 entreprises dans sa carrière dont 2 en associations avec d’autres entrepreneurs.

Rassurée par le personnage qui semblait expérimenté, j’ai tendu l’oreille pendant cette journée. Et figurez vous que je l’ai même appréciée !

L’entrepreneuriat est nouveau pour moi. J’y songe fortement mais mon projet n’est pas assez clairement défini et puis… disons que l’immobilier est ma priorité. Bref, voici ce que j’ai pu apprendre de cette journée si certains sont en recherche d’infos à ce sujet !

1/ Travailler L’idée, le projet personnel

Les questions à se poser : Quel est mon savoir faire ? Mon talent naturel ? Est ce que je veux vendre un produit ou/et une prestation de service ? Quel est mon expérience aujourd’hui ? Ai je toutes les compétences nécessaires pour développer ce produit ou service ou dois je me former d’abord ?

Votre projet d’entreprise doit être lié à votre projet personnel ! C’est une évidence mais il important de le rappeler. Si vous voulez partir en vacances l’été prochain pour faire un road trip de 3 mois. Est ce le bon timing pour créer une entreprise et mener les 2 projets de front ? Est ce que le projet peut être géré à distance ? (e commerce ?) Ou bien impose t il une présence physique ?

Lors de la formation, j’ai rencontré une femme qui nous a présenté son parcours : 15 ans dans un magasin de plantes/ pépinière. Elle souhaite se lancer à son compte en tant que jardinière/ aménagement extérieurs. Pour elle, le projet semble simple, les compétences sont acquises, il suffit simplement d’acheter le matériel pour lui permettre d’exercer et let’s go !

2/ Réaliser l’étude de marché

Pouaah ! Ce mot me rappelle clairement l’école … tous les cas pratiques que l’on a étudié en cours ! Pour moi, étude de marché rime avec lourdeur et paperasse administrative ! Mais bon, parait-il que dans certain cas, il est important de constituer un dossier carré… surtout si vous devez emprunter de l’argent en banque.

Alors voici les points à analyser pour votre produit ou service :

  • Secteur géographique / Zone de chalandise

Où souhaitez vous vendre votre produit/ service ? Est ce dans le village ? Le département ? La France ? Le monde ?

Voici une anecdote : Suite à 15 ans de service dans un salon de coiffure, Annabelle a décidé de lancer son activité de coiffeuse à domicile malgré les dire de sa famille (ta clientèle sera composée que de personnes âgées, tu ne vas pas te sortir un salaire blabla). Elle s’est lancée en étudiant sa zone de chalandise sur la région Lyonnaise. De Villefranche à Vaise.. cool 20 minutes tout au plus. De Villefranche à Bron Saint Priest… moins cool 40 voir 45 minutes…

Au départ, elle faisait les allés retours, elle ne faisait pas la difficile car peu de clients lorsque tu te lances. Elle a fini par faire un point sur son activité qui lui coutait plus d’argent en essence que le CA généré sur ses prestations de coiffure.

Alors, elle a restreint son secteur géographique aux quelques communes situées autour de chez elle. Résultat : elle est devenu rentable !

  • Etude de la concurrence

Il existe de nombreux moyen pour consulter la concurrence. Le premier réflexe est internet : la consultation des sites concurrents pour voir l’offre pratiqués/ les prix.

La concurrence n’est pas mauvaise… s’il y a des concurrents, il y a un marché ! Avez vous remarqué dans les zones industrielle, les mêmes « familles » de magasins sont souvent implantées à 2 pas les unes des autres. Si un client rentre dans un magasin de matériel électo-portatif d’un côté de la rue. Il est fort possible qu’il traverse la rue pour aller consulter la concurrence et faire son choix de matériel par la suite.

Un bon moyen d’étudier la concurrence est de tester les offres concurrentes! Vous voulez monter votre pâtisserie ? Allez gouter les produits des meilleurs du marché ! Rentrez dans les magasins, observez la disposition des meubles/ la présentation/ l’accueil client !

Si vous voulez vendre une formation en ligne en e-commerce, testez des formations (n’achetez pas à tout vas sans intérêt bien sure), regardez la présentation clickfunnel. Regarder le design des produits : power point ? Video ? Pdf ? … etc

  • Prix pratiqués

Ceci est un point important car l’analyse de la concurrence en terme de prix vous permettra de vous positionner sur le marché.

En général, il y a 3 niveaux de prix :

  • Prix Produit d’appel
  • Prix Produit Phare
  • Prix Produit Haut de Gamme

Lors des phases tests produits, l’offre se dessinera plus en détails ! Le formateur nous a partagé son expérience interessante à ce sujet: il vendait des prestations de service en e-commerce type formation en ligne.

Il était persuadé que son produit phare allait composer 70% du montant de CA généré ! Plusieurs mois après son lancement et l’analyse de ses chiffres. Il s’est rendu compte que son produit d’appel lui générait 10% de ventes, son produit dit « phare » seulement 20% et les 70% restant étaient générés par son produit dit « haut de gamme » ! Il a alors insisté sur le fait de sortir la tête de son business et avoir cette prise de recul pour analyser ses chiffres !

Son produit haut de gamme est alors devenu le produit phare ! Nul n’aurait pu le prédire s’il n’avait pas réalisé son lancement et testé en réel ses produits !

  • Les besoins/ attentes clients

Un bon produit répond à une problématique réelle du client !

Je me souviens d’une rencontre au club Team Fourmis Lyonnais, une dame très expérimentée prenait la parole pour expliquer son parcours étincelle !

Elle travaillait en tant que responsable marketing dans un grand groupe et à l’époque, les meeting étaient réalisés dans des salles de réunions classiques, ennuyeuses et très scolaires… toujours à la recherche de nouveaux lieux, il lui ai passé par la tête de créer un espace privé dans une maison afin d’organiser des meeting haut de gamme pour les entreprises : une maison d’hôte pour les entreprises.

A l’époque ce n’était qu’une simple idée, aujourd’hui, elle possède plusieurs lieux : regardez son offre !

Elle est donc parti de sa propre problématique pour créer son offre !

  • L’offre de service

J’ai aimé la petite phrase explicative du formateur : Comment ton client est avant l’achat de ton produit ? Comment ressort-il après l’achat et la consommation de ton produit ? => cela constitue ton offre !

Il est important de définir les bénéfices que ton offre apporte à ton client. En commerce, pour vendre le produit, on parle de PCB : Produit/ Caractéristiques/ Bénéfices !

Encore une anecdote à vous raconter sur un membre de la formation Blogueur Pro qui a créer son offre de service sans étudier le marché :

Passionné d’art et de peinture, l’entrepreneur a mis pas moins de 2 ans pour écrire un bouquin sur l’histoire de la peinture au siècle dernier. Tellement heureux d’avoir terminé son oeuvre, il était persuadé avoir rédigé le best seller de l’histoire de la peinture ! Le HIC : cela ne répondait pas à une problématique. C’était un bouquin écrit par un passionné, qui ne pourrait être lu que par un passionné, d’histoire et de peintures, du siècle dernier : une niche de niche de niche !

Un bon moyen d’éviter ceci est de tester son marché, tester son offre.. ou encore demander l’avis directement à ses clients potentiels si c’est possible !

3/ Noter les prévisions financières

Cette partie est un peu moins drôle mais également importante.

Le plan de financement n’est ni plus ni moins l’investissement de départ dont vous avez besoin pour démarrer votre activité ? Pour reprendre l’exemple de la jardinière, elle aura besoin de son matériel d’entretien des espaces verts : matériel élagage/ matériel entretien des massifs fleuris mais aussi un véhicule pour transporter tout ceci.

Si ce matériel est déjà en sa possession c’est une bonne nouvelle mais combien d’années a-il ? et combien d’années va-t-il encore durer ? Vais je devoir en racheter un neuf d’ici 2 mois ?

Si le matériel est vieillissant, combien en Euros me faut-il pour tout racheter ? Ai je la trésorerie nécessaire ou dois-je contracter un prêt bancaire ?

Le prêt bancaire … le fameux ! J’ai un amis qui souhaitait effectuer un rachat d’entreprise pour débuter l’aventure entrepreneuriale non pas de 0 mais déjà avec une structure existante. Et bien, il a très vite déchanté …

Il souhaitait investir dans une entreprise de plomberie… les prix sont très très élevés. Dans ses premiers plans, il souhaitait racheter une entreprise d’une valeur d’1 million d’euros. La banque vous prêtera si vous avez environ 30% du projet en apport personnel. Dans son cas… 300 000 euros ! OUI vous avez bien lu ! Franchement… à 28 ans … 300 000 euros, à part dons de la famille, expat au Katar avec un salaire de 15k/ mois ou déjà propriétaire d’une entreprise florissante… je ne vois pas comment tu peux avoir cette somme sur ton compte en banque.

C’est aussi un point sur lequel il faut se pencher ! Aïe, un peu le coups dure pendant la formation Pole Emploi… pas mal d’entrepreneurs ont déchantés ! Enfin, il faut toujours se baser sur les meilleurs et regarder devant sois !

Je me dit toujours que certains ont réussis alors pourquoi pas nous ?

Concernant l’analyse des prévisions financières, vous pouvez traduire votre analyse par un document : le business plan correspondant à 3 comptes de résultats des 3 futures années de votre business. Un peu madame Irma du business en fin de compte… Ce document peut-être réalisé et fourni par un expert comptable. Et bien sure, cela se finance également !

4/ Trouver les financements/ les aides

Les financements sont de différentes nature :

  • Apport Personnel
  • Prêt par l’entourage
  • Prêt d’honneur (par des organismes accompagnateurs)
  • Subventions
  • Levée de fonds (auprès d’investisseurs publics ou privés : business Angels/ Crowdfounding/ Banques)

Une fois que vous avez estimé correctement vos besoins en Euros pour pouvoir démarrer votre activité, vous pouvez préparer votre baluchon et partir à la recherche des Euros manquants ! Il existe tellement de solutions… je ne les connais pas toutes mais je suis sure d’une chose c’est que le projet doit être bien ficelé avant de rechercher les fonds ! Car des dossiers de présentations papiers seront demandés, sans parler des éventuelles présentations orales que vous aurez.

5/ Choisir le statut juridique

Il existe plus de 25 statuts juridiques différents ! OMG, difficile de choisir.

Selon le formateur, il est important de consulter un expert comptable ou un avocat en droit des sociétés qui vous orientera sur les différents statuts possibles et interessants pour votre activité. La décision finale vous appartiendra.

Quelques questions à se poser néanmoins :

  • Comme je vois le développement de mon entreprise à 3/5 ans ?
  • Est ce que j’envisage de m’associer ?
  • Comment j’intègre mon conjoint dans l’aventure ? (mariage/ contrat/ descendance ?)
  • Quel est mon patrimoine aujourd’hui ? Dans le futur ?

6/ Se faire Accompagner

Le nerf de la guerre ! Toutes vos actions découleront de votre motivation profonde, votre pourquoi. Personne ne vous tiendra par la main pour vous indiquer les décisions à prendre, le « bon » chemin à prendre ! Vous serez la seule maître de vos décisions.

AH ! J’entends toujours cette notion d’accompagnement qui semble plus qu’importante dans tous les domaines ! Le tout est de ne pas rester seul(e) chez soi, empoisonnée par des mauvaises pensées ou des peurs !

Voici donc quelques solutions pour tuer la solitude de l’entrepreneur :

  • Les organismes accompagnateurs
  • Les chambres consulaires type CCI
  • Les coachs professionnels
  • Les salons entrepreneurs (speed dating pitch, présentations de différents parcours.. etc)
  • Les réseaux physiques professionnels (CPME, BNI…)
  • Les rencontres réseaux FB (rubrique réseautage)

Imposons nous ces rencontres qui nous tirent vers le haut et nous apportent une vraie piqure d’énergie !

Belle réussite à nous tous !

Mélanie Henriques

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement :

 Mes 4 conseils pour débuter dans l'immobilier !